C’est la rentrée !

J’avais en tête comme titre,  « une rentrée mi-figue mi-raisin. » Mais la rentrée, c’est aussi la joie de retrouver ses amis, ses camarades de classe pour les plus jeunes et un tourbillon qui nous entraîne tous à divers degrés et pour différentes raisons. Lors d’une rentrée, l’optimisme doit prévaloir malgré les difficultés que nous pouvons rencontrer et que notre pays traverse.


Malgré un petit rebond de croissance surprise, annoncé mi-août, ce qui devrait être une bonne nouvelle est entachée par les chiffres du chômage toujours à la hausse et des problèmes de sécurité insupportables aggravés par la guerre d’influence que se livrent nos ministres de la Justice et de l’Intérieur. Lamentable !! En cela, c’est bien une rentrée mi-figue mi-raisin qui nous attend.


En ce qui concerne Choisy, nous avons eu l’agréable surprise de nous heurter à tous les parkings publics fermés durant ce mois d’août. Pourquoi ?


Pratiquement chaque soir, des voitures de police toutes sirènes hurlantes remontaient l’avenue de la République afin sans doute de pacifier quelques quartiers un peu chauds.


Des lettres virulentes d’habitants du quartier du port sont parties vers la mairie, faisant part de leur exaspération devant les incivilités persistantes.


Ce ne sont pas les réunions avec la majorité municipale qui ont manqué, mais force est de constater les promesses non tenues contrairement au verbiage des représentants de la majorité qui parlent beaucoup mais agissent peu.


Pour ce quartier, on nous annonce la construction d’un hôtel de 93 chambres ainsi que d’une résidence étudiante de 78 places.


Le tout devant cohabiter dans un immeuble de 8 étages. Pourquoi 8 étages ? Il avait été dit que pour les nouvelles constructions, nous ne dépasserions pas 5 étages afin d’éviter les erreurs du passé.


Ce nouvel édifice va accentuer le bétonnage du quartier du port et enlaidir un peu plus l’environnement comme vient de le faire la nouvelle médiathèque, énorme pachyderme posé sous les fenêtres des habitants qui pensaient pouvoir admirer la Seine de leur appartement. Quel gâchis !


Espérons que cela apporte au moins quelques emplois à notre ville, car cela fait maintenant près de trois ans que nous attendons le démarrage de 12 000 m² de bureaux promis à grand renfort d’annonces. Quelle inefficacité !


La rentrée, c’est surtout, bien sûr, la rentrée des classes.


A ce titre, un grand chantier nous attend avec la réforme des rythmes scolaires. Nous demandons que la municipalité consulte, ce qui n’a malheureusement pas été fait jusqu’à maintenant, toutes les parties concernées, parents, professeurs, élus, avant de prendre une décision définitive.


Bonne et joyeuse rentrée à tous et à toutes.

 

Tonino PANETTA, Conseiller municipal, Président du groupe UCA